restaurant belgique

Rien n'est petit pour un grand esprit - Conan Doyle

 NL   EN   | Contact | Aide
restaurants bruxelles belgique
restaurants et hôtels
Guide des restaurants en Belgique
Restaurants > Belgique
28 Juin 2017

RECHERCHE PAR MOTS CLÉS

Deltaweb NEWSLETTER

Deltaweb NEWSLETTER
Envie d'être informé de toutes les nouveautés du monde de la gastronomie et de l'hôtellerie, ainsi que profiter des promotions mensuelles de nos annonceurs? Inscrivez-vous vite à la DeltaWeb newsletter !



Delta Bruxelles 2016-2017

Delta Bruxelles 2016-2017
40 ème édition,
exclusivement en français.
12 index, et plus de 950 établissements. 336 pages.
Avec son Passeport découverte donnant droit à 30% de réduction dans 44 restaurants de Bruxelles et périphérie

CHRONIQUES DELTAWEB

Delta Belgique 2017

Delta Belgique 2017
16ème édition, existe en français et en néerlandais.
7 index, 2000 établissements, 584 pages
RIEN N'EST PETIT POUR UN GRAND ESPRIT - CONAN DOYLE
L’auteure de romans policiers Anne Martinetti est une spécialiste de la gastronomie dans ses rapports avec l’œuvre des écrivains et des cinéastes. Elle a en effet publié Crèmes et châtiments, recettes délicieuses et criminelles d’Agatha Christie en 2005, Les petites recettes modèles, inspirées de la comtesse de Ségur, La cuisine des séries en 2007, Faim de séries en 2008 et La sauce était presque parfaite : 80 recettes d’après Alfred Hitchcock en 2008 également. Voilà qu’elle revient sur les scènes de crime avec une centaine de recettes
accompagnées d'extraits littéraires et d'illustrations originales, dans Alimentaire, mon cher Watson ! qui vient de paraître aux Éditions du Chêne à Paris, un succulent beau livre qui plonge le lecteur dans l'univers gastronomique de l'Angleterre victorienne, mais aussi de l'Italie, du Canada, des États-Unis ou de l'Afrique du Sud, au gré des aventures et des voyages de Sherlock Holmes et de Conan Doyle.
On s'imagine rarement le plus célèbre détective du monde armé d'un couteau et d'une fourchette, ayant troqué loupe et pipe contre un bon petit plat. Et pourtant, arpentant Londres avec Anne Martinetti, il fait halte dans les célèbres restaurants Simpson's et Claridge ou au Café Royal de Regent Street, affectionne les spécialités italiennes, ne dédaigne pas les vins français, se cale l’estomac d’un porridge aux cerises, goûte à un bon velouté d’asperges du Kent, apprécie le soufflé au cheddar de Mrs Saint-Clair, met à rôtir des volailles du Devon, taquine la terrine de saumon à l’écossaise, se délecte des scottish biscuits de Mrs Hudson, se précipite sur des brochettes marinées de Salt Lake City et se régale d’un cake des Cornouailles aux écorces confites en compagnie d'Henry Baskerville ou de Réginald Musgrave et, bien entendu, de son acolyte le docteur Watson…

Bernard DELCORD
Alimentaire, mon cher Watson ! par Anne Martinetti, photographies de Philippe Asset, Paris, Éditions du Chêne, mai 2010, 255 pp. en quadrichromie au format 19,5 x 25 cm sous couverture cartonnée et jaquette en couleur, 35 € (prix France)

Pour vous, nous avons recopié dans cet ouvrage érudit la recette suivante :

FILETS DE CANARD BAGATELLE
Disparu dans les chutes du Reichenbach, Sherlock Holmes ? Allons donc ! Le voilà qui renaît déguisé en vieux bibliophile… Mais si le grand détective a choisi de ressusciter dans « La maison vide » (1903), c’est à la fois pour régler son compte à ses ennemis, et pour résoudre le mystérieux meurtre de l’aristocrate Ronald Adair, dont la réputation sans tache ne laissait pas présager la fin brutale : « Ronald Adair aimait les cartes et il y jouait continuellement, mais jamais pour des enjeux susceptibles de l’embarrasser. Ul était membre des cercles de jeu de Baldwin, de Cavendish et de Bagatelle. Il fut démontré qu’après dîner, il avait fait une partie de whist dans ce dernier club… »
Pour 6 personnes
Préparation : 30 minutes
Cuisson : 45 minutes

Ingrédients : 6 filets de canard
500 g de cerises (fraîches ou surgelées)
500 g de riz
150 g de beurre
2 oignons
2 cuillers à soupe de farine
3 cuillers à soupe de vinaigre de vin ou de xérès
25 g de sucre
1 cuiller à soupe de gros sel
Sel, poivre

Recette : Épluchez et émincez finement les oignons, puis faites-les revenir une dizaine de minutes à feu très doux dans 50 g de beurre, en prenant garde qu'ils ne noircissent pas.
Remuez-les fréquemment.
Pendant ce temps, mettez à fondre dans une casserole 50 g de beurre, puis ajoutez la farine.
Remuez au fouet à main, puis versez peu à peu 25 cl d'eau sans cesser de fouetter, pour confectionner la sauce.
Lorsque le mélange est bien fluide, ajoutez les oignons, salez, poivrez, puis réservez au chaud.
Dénoyautez les cerises –si vous avez choisi des cerises surgelées, faites-les décongeler la veille dans une passoire pour qu'elles soient bien égouttées–, puis coupez-les en morceaux.
Dans une casserole, versez le vinaigre et le sucre, puis faites chauffer le mélange jusqu'à ce qu'il se colore.
Baissez alors le feu, ajoutez les cerises, puis faites mijoter environ 15 minutes en remuant fréquemment.
En même temps, faites cuire le riz dans une grande quantité d'eau bouillante salée.
Préchauffez le four à 180°C (th. 6).
Égouttez le riz et mélangez-le à la sauce aux oignons.
Réservez au chaud.
Beurrez les filets de canard, puis disposez-les dans un plat à four, et enfournez-les environ 15 minutes, 20 minutes si vous les aimez bien cuits.
Servez les filets à l’assiette, accompagnés de riz en sauce et de la compotée de cerises.

Re-découvrez: LA FLAMME BLANCHERestaurants à Hamme-Mille

L'avis du Guide Delta
Données du restaurant
Spécialités
Galerie photos
L'avis du public
Réserver

Une adresse au décor très tendance où la qualité du couvert fait un peu oublier l’exiguïté des tables. Spécialité de la maison: "Flammeküche", mais on peut aussi s'y régaler de préparations de cuisine traditionnelle française et autres revisitées, comme par exemple un vol-au-vent de coucou de Malines et son émulsion à la truffe ou bien du perroquet royal en pavé rôti, à la vanille de Madagascar et servi avec une purée aux jeunes oignons confits.

NEUF PERSONNES SUR DIX AIMENT LE CHOCOLAT ... ...la dixième ment. (John G. Tullius)

Frédéric Bau, l'un des meilleurs pâtissiers chocolatiers français, a notamment travaillé chez Fauchon. Il dirige l'École du Grand Chocolat Valrhona, fondée en 1989, qui attire les professionnels du monde entier.

Avec la participa...

Lire l'article complet

JULIA MARGARET CAMERON (1815-1879), PIONNIèRE DE LA PHOTOGRAPHIE (MSK, Musée des Beaux-Arts de Gand, 14 mars-14 juin 2015)



L’Ange au sépulcre (1869-70) (610 x 510 x 40 mm)
Tirage à l’albumine d’un négatif au collodion humide.
Don d’Alan S. Cole, 1913.
© Victoria and Albert Museum, London.

Au Musée...

Lire l'article complet

LES GOLDEN SIXTIES Avec son sympathique Les années 60 en Belgique (paru aux Éditions Racine à Bruxelles), Pierre Stéphany poursuit, dans ce style aimable et familier qui lui est propre, l’histoire au quotidien de la Belgique du XXe siècle. Il s’attache cette fois à mettre en lumière les m...

Lire l'article complet

VITE, BIEN ET BON ! L'Anglais Jamie Oliver (né en 1975) est un phénomène unique dans le paysage gastronomique européen : son approche très personnelle et intuitive de la cuisine a bouleversé les conventions culinaires.


Prônant les produits frais et la simplification des plats, il a modernisé la tra...

Lire l'article complet

UNE IMAGE VAUT MIEUX QUE MILLE MOTS « Une image vaut mieux que mille mots. »
(Confucius)


À partir du noyau assemblé par deux amateurs passionnés se sont constituées les collections du Musée français de la Photographie (78, rue de Paris à F-91570 Bièvres) actuellement en rénovation, qui détient aujourd'hui pl...

Lire l'article complet

Deltaweb sur Facebook
Trouver un Restaurantun Hôtelune salle de Séminaires  ou une salle pour Banquets -  Proposer un restaurant -  Pro-Horeca -  Delta Deals