restaurant belgique

Un regard lucide…

 NL   EN   | Contact | Aide
restaurants bruxelles belgique
restaurants et hôtels
Guide des restaurants en Belgique
Restaurants > Belgique
26 Avril 2018

RECHERCHE PAR MOTS CLÉS

Deltaweb NEWSLETTER

Deltaweb NEWSLETTER
Envie d'être informé de toutes les nouveautés du monde de la gastronomie et de l'hôtellerie, ainsi que profiter des promotions mensuelles de nos annonceurs? Inscrivez-vous vite à la DeltaWeb newsletter !



Delta Bruxelles 2016-2017

Delta Bruxelles 2016-2017
41 ème édition,
exclusivement en français.
12 index, et plus de 950 établissements. 336 pages.
Avec son Passeport découverte donnant droit à 30% de réduction dans 44 restaurants de Bruxelles et périphérie

CHRONIQUES DELTAWEB

Delta Belgique 2018

Delta Belgique 2018
17ème édition, existe en français et en néerlandais.
8 index, 2000 établissements, 604 pages
UN REGARD LUCIDE…
Prix Pulitzer en 1940 pour Les raisins de la colère paru l’année précédente, prix Nobel de littérature en 1962, l’écrivain californien John Steinbeck (1902-1968) est l’auteur d’une œuvre impérissable avec Le Poney rouge (1933), Tortilla Flat (1935), En un combat douteux (1936), Des souris et des hommes (1937), La Perle (1945), À l’est d’Éden (1952), Tendre jeudi (1954), Il était une fois une guerre (1958), entre autres…

En 1966, à 64 ans, déjà malade et fatigué, cet homme de gauche a voulu se rendre compte par lui-même de la réalité du conflit qui divise son pays et sape le moral de sa jeunesse.

Il part donc en reportage au Viêtnam pour le magazine Newsday et, quoique bon connaisseur des choses de la guerre (en 1943, il a couvert le conflit en Europe pour le New York Herald Tribune et a été blessé en Afrique du Nord), il se montre déconcerté par des combats qui ne comportent « ni front ni arrières ».

Embarquant sur les vedettes qui sillonnent les deltas, volant à bord des hélicoptères Huey et des avions mitrailleurs, il suit les boys dans leurs engagements éprouvants et il retrouve également son fils qui a choisi de s'engager.

Saluons l’initiative des Éditions Les Belles Lettres qui ont rassemblé, dans Dépêches du Vietnam, traduites pour la première fois en français, les missives qu’il a adressées entre décembre 1966 et avril 1967 à la rédaction de son journal et qui y parurent en soulevant bien des tollés.

C’est que Steinbeck y soutient la guerre menée par l'Amérique.

« S'il émettait des réserves en privé sur cette dangereuse aventure, il serre les rangs derrière la politique suivie par le président Lyndon Johnson, ce que lui reprocheront beaucoup d'intellectuels, explique le préfacier, professeur à l'université de Toledo (Ohio). Lui, le défenseur des faibles et des opprimés, "l'écrivain social" qui, en son temps, fut soupçonné d'être communiste, est devenu belliciste, mais est surtout "désespéré que ces merveilleuses troupes n'apportent pas une victoire rapide". »

Certes, mais le raccourci est un peu faible, et on lira avec grand intérêt les réflexions d’un homme en fin de vie jetant un regard lucide sur les horreurs du communisme quand il était de bon ton d’en chanter les louanges, sur une certaine forme de lâcheté physique cachée sous les oripeaux du pacifisme ou derrière les « pistons » (1) et sur le devenir des relations américano-chinoises, dont Steinbeck affirmait qu’elles ne se régulariseraient que par le biais du commerce.

Un ouvrage qui dérange... et fait réfléchir !


Bernard DELCORD

Dépêches du Vietnam par John Steinbeck, préface de Thomas E. Barden, traduction de Pierre Guglielmina, Paris, Éditions Les Belles Lettres, collection « Mémoires de guerre », novembre 2013, 272 pp. en noir et blanc au format 12,5 x 19 cm sous couverture brochée en couleurs, 21 € (prix France)


(1) Comme celui dont bénéficia le jeune George W. Bush, qui servit dans la Garde nationale du Texas plutôt qu'au Vietnam grâce aux appuis de son père. Cette dérive était notamment dénoncée à l'époque par un groupe de rock fameux, le Creedence Clearwater Revival, dans une célèbre chanson intitulée Fortunate Son qui fit un tabac auprès des GI's en Asie.
Re-découvrez: LE MAXRestaurants à Bruxelles

L'avis du Guide Delta
Données du restaurant
Spécialités
Galerie photos
L'avis du public
Réserver

Depuis 1975, cette bonne maison italienne propose avec faconde et à des prix qui défient la concurrence de la très bonne cuisine d’inspiration sarde et ultramontaine : malloreddu sardo, polenta a modo sardo, marinade de poivrons aux anchois, rigattoni aux artichauts et à la pancetta… le tout servi aux petits oignons et accompagné de vins fruités, ensoleillés et succulents. Le cadre est plaisamment rustique et chaleureux, l’ambiance festive et le plaisir garanti !

VITE, BIEN ET BON ! L'Anglais Jamie Oliver (né en 1975) est un phénomène unique dans le paysage gastronomique européen : son approche très personnelle et intuitive de la cuisine a bouleversé les conventions culinaires.


Prônant les produits frais et la simplification des plats, il a modernisé la tra...

Lire l'article complet

LéGUME-MIRACLE... La compilation de 45 Recettes santé au chou kale effectuée par Sophie Dupuis-Gaulier et validée par le docteur Florence Solsona, nutritionniste (aux Éditions Larousse à Paris) devrait être remboursée par la Sécurité sociale tant elle apporte de bienfaits à l’organisme humain en se basa...

Lire l'article complet

UN MOMENT DE PUR BONHEUR Le temps, semble-t-il, s'est arrêté à Falmignoul. Il a bien fait! Nous ne sommes qu'à une petite demi-heure de route de Namur , à quelques kilomètres de Dinant . Pourtant, on semble transporté ailleurs et, immédiatement, le charme opère. J'y ai passé, sur un...

Lire l'article complet

C’EST Dé… LICIEUX ! Sous-titré « Cuisine délicieuse de produits repoussants », le recueil de recettes intitulé Beurk ! c’est bon qui vient de paraître aux Éditions du Rouergue à Rodez est le fait de deux gastronomes facétieux, Julien Fouin et Blandine Boyer, qui y proposent 46 recettes de produits « beurk...

Lire l'article complet

AVEC OU SANS… ? Le beau livre de Sylvie Lagorce intitulé Kilts et tartans qui vient de paraître à Rodez aux Éditions du Rouergue retrace l’histoire du tartan, cette étoffe de laine à carreaux de couleurs qui est à elle seule un symbole de la Grande-Bretagne, et du kilt, cet habit autrefois réservé aux...

Lire l'article complet

Deltaweb sur Facebook
Trouver un Restaurantun Hôtelune salle de Séminaires  ou une salle pour Banquets -  Proposer un restaurant -  Pro-Horeca -  Delta Deals