« Ceci est mon sang… »

Coéditée par la maison Glénat à Grenoble et par La Revue du vin de France, la collection « Vinifera » a pour ambition de dresser l’histoire du vin de l’Antiquité à nos jours, en France et dans tous les pays viticoles, depuis les amphores de Pompéi jusqu’aux vins en biodynamie qui passionnent nos contemporains. Car, culturelle, religieuse et technique, l’histoire du vin est aussi celle de notre civilisation.

 

La collection s’est enrichie de l’album intitulé Le vin des papes par Éric Corbeyran et Brice Goepfert, dont voici le résumé :

 

« 1342. Lors de son sacre, le pape Clément VI, réputé pour son amour du bon vin, donne une immense fête où le nectar coule à flots.

 

Quelques années plus tard, le jeune Benoit est de retour dans sa famille après avoir interrompu ses études à l’université.

 

Son père, vigneron de la région de Châteauneuf, espère qu’il reprendra les vignes familiales à ses côtés.

 

Mais Benoit semble plus attiré par le commerce et le métier de courtier.

 

C’est d’ailleurs en réalisant un voyage pour vendre la production de son père que sa route croisera par hasard celle du souverain pontife.

 

Grâce au vin, une relation singulière va naître entre les deux hommes. »

 

L’ouvrage se clôt sur un cahier historique bien documenté rédigé par le journaliste Antoine Lebègue.

 

Bernard DELCORD

 

Le vin des papes par Éric Corbeyran et Brice Goepfert, Grenoble, Éditions Glénat et La Revue du vin de France, collection « Vinifera – La grande histoire de la vigne et du vin », mai 2019, 56 pp. en quadrichromie au format 24 x 32 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 14,50 € (prix France)

Facebooktwitterpinterestlinkedin