« On nous cache tout, on ne nous dit rien… » (Jacques Dutronc)

Compilé par Fabien Maurice, Le meilleur de Savoir Inutile.com (Paris, Larousse) rassemble plus de 1 000 informations aussi insolites que décalées sur des domaines variés (animaux, histoire, société, sport, records, sciences…) « pour briller en société.

 

Florilège :

 

En août 2011, une météorite est tombée à Draveil (Essonne) sur le toit de la maison de Mme Comette.

 

La couleur des boites noires des avions est orange.

 

L’animal terrestre le plus bruyant au monde est l’alouate (ou singe hurleur) dont le cri peut porter jusqu’à 16 kilomètres.

 

En Angleterre, le dossier de candidature à remplir pour devenir chauffeur de taxi est disponible en braille.

 

Le poisson-clown a la capacité de changer de sexe.

 

Les habitants de Saint-Mars-du-Désert et Petit-Mars, toutes deux situées en Loire-Atlantique, s’appellent « les Marsiens ».

 

L’ouvre-boîtes a été inventé plus de 50 ans après la boîte de conserve.

 

La posture de Napoléon, avec la main dans le veston, était celle des officiers pour leurs portraits officiels afin de ne pas avoir les bras ballants. Cette posture est notamment décrite dans les Règles de la bienséance et de la civilité chrétienne, écrit en 1702.

 

90% des billets de banque américains en circulation ont des traces de cocaïne.

 

Les « chatouilleuses de Mayotte » sont des femmes originaires de l’île qui ont mené dans les années 1960 une lutte pacifiste pour l’entrée de leur pays dans la République française. Organisées en commandos, elles intervenaient auprès des hommes politiques en leur faiant des chatouilles.

 

Au Canada, les Bisounours® s’appellent « les Calinours », bizoune signifiant « pénis » en québécois.

 

« Étonnant, non ? », comme disait le regretté Pierre Desproges dans La Minute nécessaire de monsieur Cyclopède

 

Bernard DELCORD

 

Le meilleur de Savoir Inutile.com par Fabien Maurice, Paris, Éditions Larousse, octobre 2014, 349 pp. en bichromie au format 16 x 22 cm sous couverture brochée en couleurs et à rabats, 15,90 € (prix France)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin