Sous la croix et la charrue…


Coéditée par la maison Glénat à Grenoble et par La Revue du vin de France, la collection « Vinifera » a pour ambition de dresser l’histoire du vin de l’Antiquité à nos jours, en France et dans tous les pays viticoles, depuis les amphores de Pompéi jusqu’aux vins en biodynamie qui passionnent nos contemporains. Car, culturelle, religieuse et technique, l’histoire du vin est aussi celle de notre civilisation.

 

Le deuxième tome de la collection s’intitule Les moines de Bourgogne, un passionnant recueil de bandes dessinées par Éric Corbeyran et Brice Goepfert, dont voici le pitch :

 

« Bourgogne, an de grâce 1120. Déposé dans un panier devant la porte d’une chapelle de l’abbaye de Citeaux, le jeune Simon est confié à une famille de paysans. Orphelin, solitaire et bagarreur, il grandit en observant la nature, ne se sentant bien qu’au milieu des plantes et des animaux.

 

À l’âge de 12 ans, il prend la route et se fait engager dans le monastère où on l’avait trouvé. Ici, de retour “chez lui”, il met à profit sa solide connaissance de la nature pour apprendre la vinification, domaine dans lequel il se montre exceptionnellement doué… »

 

À travers la vie entière de ce personnage, on suit l’évolution d’une abbaye cistercienne implantée en Bourgogne en même temps que celle des techniques de production du vin au Moyen Âge.

 

L’ouvrage se conclut sur un cahier historique bien documenté rédigé par le journaliste Antoine Lebègue.

 

Captivant !

 

Bernard DELCORD

 

Les moines de Bourgogne par Éric Corbeyran et Brice Goepfert, Grenoble, Éditions Glénat et La Revue du vin de France, collection « Vinifera – La grande histoire de la vigne et du vin », août 2018, 56 pp. en quadrichromie au format 24 x 32 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 14,50 € (prix France)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin