Un monstre (pas trop) sacré…

 

Laurent Bourdon (°1957) est réalisateur de courts-métrages, journaliste et animateur de radio. Aux Éditions Larousse à Paris, on lui doit le Dictionnaire Hitchcock (2007), Chabrol se met à table (2009) et Les Remakes (2012).

 

Il a fait paraître dans la même maison, préfacé par l’imitateur Laurent Gerra, un Définitivement Belmondo qui détaille de manière très documentée la carrière d’exception de cet acteur à la gouaille légendaire, mais aussi à la personnalité profonde autant que sympathique et au talent protéiforme.

 

Né à Neuilly-sur-Seine en 1933, Jean-Paul Belmondo a brillé sur les planches (en jouant notamment dans des pièces de Jean Anouilh, de Gustave Feydeau, de George Bernard Shaw et d’Éric-Emmanuel Schmitt) et sur les écrans dans des films inoubliables comme À bout de souffle (1960), Léon Morin, prêtre (1961), Un singe en hiver (1962), L’Homme de Rio 1964), Cent mille dollars au soleil (1964), Pierrot le fou (1965), Le Cerveau (1969), Borsalino (1970), Le Casse (1971), Le Magnifique (1973), Stavisky (1974), Peur sur la ville (1975), Le Corps de mon ennemi (1976), L’Animal (1977), Flic ou Voyou (1979), Le Guignolo (1980), Le Professionnel (1981), L’As des as (1982), ou encore Joyeuses Pâques (1984), que Laurent Bourdon donne à connaître dans les détails.

 

Son ouvrage fourmille d’anecdotes, de témoignages et d’histoires pittoresques, Bébel oblige !

 

Bernard DELCORD

 

Définitivement Belmondo par Laurent Bourdon, préface de Laurent Gerra, Paris, Éditions Larousse, novembre 2017, 504 pp. en noir et blanc + un cahier photo de 24 pp. en quadrichromie au format 14,3 x 22,5 cm sous couverture brochée en couleurs et à rabats, 21,95 € (prix France)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin